Les rivières pourpres

Le film policier est un film qui appartient à un genre cinématographique appelé le genre policier, qui regroupe de telles œuvres qui mettent en scène le milieu du crime ou de la police. La plupart de ces films sont sur la résolution d’une enquête par un policier ou un détective, cependant, il englobe genres comme le film de gangster. Ce genre s’est popularisé à partir du cinéma américain, avec l’esthétique du film noir, et qui est influencé aussi par le film d’espionnage, le film d’action et le thriller, cette dernière peut-être la plus frappant dans ce film que nous avons vu.

’Les Rivières pourpres’’ est un thriller policier français de Mathieu Kassovitz sorti en 2000. L’un de ses thèmes est l’eugénisme. Ça peut être désigné comme l’ensemble des méthodes et pratiques visant à améliorer le patrimoine génétique de l’espèce humaine.

002644_af

Sertys, Caillois et Cherneze, trois membres de l’université de Guernon, élaborent un complot pour mettre en pratique leurs thèses eugénistes,  ils sustituent des enfants des professeurs de l’université pour des enfants des montagnards.

Dans cette vallée, où les professeurs se marient entre eux par tradition, ils imaginent que l’inversion des bébés à la maternité permettrait d’apporter du sang neuf parmi le clan des membres de l’Université, mais aussi d’associer les capacités intellectuelles des professeurs aux aptitudes physiques des montagnards, pour créer des êtres parfait.

Leur plan machiavélique se passe bien, jusqu’au jour où un couple de montagnards, les Hérault, donnent naissance à deux jumelles, Judith et Fanny.

Sertys échange un seul des deux enfants. Quand la mère découvre, quelques années plus tard, une petite fille ressemblant incroyablement à son enfant, elle comprend toute la machination. Poursuivie par Caillois et Sertys, elle fuit à Sarzac avec Judith, mais elle est repérée. Pour se débarrasser de ses poursuivants, elle fait croire  la mort de Judith en simulant un accident sur l’autoroute. La mère se retire  dans un couvent et  Judith rejoint Guernon et grandit avec sa soeur jumelle. Quelques années plus tard, Judith et Fanny découvrent le complot des ‘’Rivières Pourpres’’.

Le commissaire Pierre Niémans (Jean Reno) se rend dans la ville universitaire de Guernon, afin d’enquêter sur le meurtre du bibliothécaire de la faculté locale, dont un corp a été retrouvé dans la montagne sauvagement mutilé. Dans la petite ville de Sarzac, Max Kerkérian (Vincent Cassel) enquête sur la profanation de la tombe de Judith Hérault, decedée dans un accident de circulation, à l’âge de 10 ans. À Guernon, Niémans découvre un second cadavre, qui porte les mêmes traces de mutilation que la première victime.

Les flics retrouvent enfin la trace de Judith et Fanny au sommet du glacier qui surplombe la vallée, et interviennent avant qu’elles ne puissent déclencher l’avalanche qui raserait l’université dont elles veulent se venger.

María et Irene

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s